Skip To main content

Règles sur l’accessibilité du contenu Web – Qu’est-ce que les WCAG?

Published:

Les règles pour l’accessibilité du contenu Web (WCAG) sont un atout important pour les entreprises, les organisations et d’autres entités qui souhaitent rendre leur contenu numérique accessible à tous.¹ Comme son nom l’indique, le WCAG est un ensemble pas à pas des exigences techniques expliquant comment rendre votre site Web, votre application ou d’autres propriétés numériques accessibles aux personnes ayant différents types de handicaps.

L’ensemble de directives spécifie ce qu’il faut rechercher lors de l’examen d’un site Web, d’une application ou d’un document numérique pour les obstacles à l’accessibilité. Plus important encore, le respect des WCAG signifie que votre entreprise se conforme à presque tous les lois fédérales, provinciales, ou locales en matière d’accessibilité pour les personnes handicapées.

Exigences WCAG

WCAG couvre une liste exhaustive des éléments numériques qui peuvent être des obstacles pour les personnes handicapées. Les lignes directrices s’attaquent aux obstacles courants qui empêchent les gens d’utiliser les plateformes numériques. Les barrières peuvent être délicates car, à moins que ces barrières ne vous affectent directement, vous pourriez avoir beaucoup de mal à savoir qu’elles existent.

Les lignes directrices montrent des obstacles invisibles pour les personnes sans limites fonctionnelle. Ce qui est évident pour une personne peut ne pas être facile à comprendre pour une autre. Cependant, les personnes sans limitation fonctionnelles peuvent remarquer une expérience améliorée lorsque vous supprimez ces barrières invisibles sous la forme d’une meilleure structure et d’une meilleure convivialité.

Les règles couvrent une multitude de critères de réussite pour atteindre la conformité. Voici quelques exemples de ce que les WCAG abordent :

  • La vidéo préenregistrée et en direct avec un contenu audio doit être sous-titrée, afin que les personnes sourdes et malentendantes puissent comprendre les informations audios, y compris les dialogues et les effets sonores.
  • Pour le contenu audio, sans vidéo, il est important de fournir une version de remplacement pour un média temporel, présentant une information équivalente au contenu audio (sans vidéo). Cela est également utile pour les personnes qui souhaitent écouter un fichier audio, mais ne peuvent pas activer le son ou l’entendre pour une raison quelconque.
  • Les images doivent contenir un texte alternatif descriptif afin que les personnes aveugles ou malvoyantes aient une description appropriée de l’image. Les images qui servent à des fins structurelles ou de navigation nécessitent également un texte alternatif.
  • Le texte sur la page doit être réalisable sans perturber la façon dont la page s’affiche afin que les personnes ayant une déficience visuelle puissent agrandir le contenu et avoir une lecture plus facile.
  • Toutes les tâches de saisie de donnés doivent exister sans limite de temps ou inclure une limite de temps étendue et longue afin que les personnes qui ont besoin de plus de temps pour remplir des formulaires ne soient pas exclues.
  • Les composants qui existent sur plusieurs pages Web, comme la navigation, les en-têtes, les pieds de page et les barres latérales, doivent apparaître systématiquement aux mêmes endroits sur chaque page d’un site Web afin que les utilisateurs sachent toujours les trouver, quelle que soit la page sur laquelle ils se trouvent. Par exemple, votre barre latérale ne peut pas changer de gauche à droite selon la page. La navigation ne peut pas aller d’être ancrée en haut à apparaître sur le côté.
  • Les utilisateurs doivent pouvoir naviguer sur votre site Web sans utiliser de souris. Les utilisateurs devraient pouvoir utiliser la touche «tabulation» (Tab) sur un clavier pour progresser dans une page.
  • Toutes les pages Web doivent utiliser une structure de niveau de titre appropriée afin que les utilisateurs disposant de lecteurs d’écran puissent facilement naviguer sur le site.

Les concepteurs, développeurs et programmeurs impliqués dans le développement Web doivent garder ces obstacles à l’esprit lors de la conception des pages. De plus, les créateurs de contenu peuvent travailler avec des outils de création qui gèrent automatiquement de nombreuses barrières à l’accessibilité. Si vous êtes intéressé, vous pouvez voir les autres exigences WCAG 2.1.  {link}

Normes universellement acceptées

La particularité des WCAG est qu’elle a été développée par un groupe international d’experts de travail, et qu’elle a été universellement acceptée et adoptée.

Le World Wide Web Consortium (W3C) dirige la communauté internationale qui développe WCAG. Ce groupe d’employés, d’organisations membres et de membres du public international associe leur expertise et leur énergie pour créer des normes importantes pour le Web.

Le fondateur du W3C est Sir Tim Berners-Lee, un informaticien basé en Angleterre. Alors que Berners-Lee ne peut pas se targuer d’avoir inventé Internet lui-même, en 1989, il a créé le World Wide Web (WWW): l’organisation d’un espace dans lequel nous nous connectons tous, en utilisant Internet pour communiquer et échanger des informations.

Il est à noter qu’il l’a envisagé comme un système ouvert, universellement accessible à tous. Par conséquent, les WCAG embrassent la vision initiale d’une plate-forme de communication ouverte et accessible à tous.

Versions de WCAG

Comme tout le monde, les personnes handicapées devraient pouvoir profiter de leur expérience en ligne sans obstacles. Les WCAG ont été développés pour garantir l’égalité d’accès.   Ils prennent en compte les différentes façons dont les utilisateurs avec des limitations fonctionnelles utilisent le Web, comme la technique d’assistance ou l’accès au clavier uniquement.

WCAG {link} existe en trois versions: 1.0, 2.0 et 2.1. Les directives d’accessibilité du contenu Web 2.0 ont remplacé les normes WCAG 1.0, ce sont donc celles que votre organisation doit respecter pour être conforme.

Bien qu’il ne soit pas légalement appliqué en décembre 2019, il est judicieux pour votre organisation de pousser vers les normes WCAG 2.1 car l’histoire implique que ce n’est qu’une question de temps avant que celles-ci ne deviennent loi. Les normes 2.1 s’ajoutent aux normes 2.0 au lieu de les remplacer.

Niveaux WCAG

Les directives sont divisées en trois niveaux de conformité: A, AA et AAA.

WCAG Niveau A: ce niveau représente le strict minimum de conformité.

WCAG Niveau AA: ce niveau est le niveau de conformité cible qui couvre légalement un groupe qui travaille avec le public selon le « Americans with Disabilities Act » (ADA).

WCAG Niveau AAA: toute organisation qui a atteint ce niveau de conformité dépasse les exigences. Il s’agit du plus haut niveau possible, ce qui signifie qu’il est conforme aux critères de réussite des trois niveaux.

WCAG est développé et mis à jour de la même manière que toutes les autres normes du W3C et les ensembles de directives d’accessibilité naissent: grâce à la collaboration des parties prenantes du monde entier.

Le premier ensemble de WCAG, connu sous le nom de WCAG 1.0, a été publié en 1999. La nouvelle version améliorée de 2.0 est sortie en 2008, et pendant 10 ans, elle a été l’ensemble d’accessibilité Web le plus à jour et le plus universellement accepté.

En juin 2018, nous avons vu à la sortie de WCAG 2.1 {link}, qui ne remplaçait pas WCAG 2.0, mais inclut des informations supplémentaires sur les nouvelles technologies et qui répondaient à un éventail plus large de besoins liés au handicap. Les sites Web conformes à 2.0 sont toujours considérés comme accessibles, mais WCAG 2.1 est un outil de référence utile pour les organisations qui ont besoin des conseils les plus à jour.

Trois raisons pour lesquelles les sites Web devraient être accessibles

Nous pouvons dresser une liste interminable de raisons pour lesquelles les sites Web devraient être accessibles, mais se concentrer sur les trois principales raisons donne une orientation dans ce qui peut sembler être une entreprise substantielle. Mais à part le simple fait qu’il existe des millions de personnes handicapées dans le monde, voici trois autres raisons pour lesquelles votre site Web devrait se conformer aux WCAG:

  1. c’est la loi: des lois comme l’ADA, l’article 508 de la loi sur la réadaptation, la loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO) et les codes des droits de la personne indiquent clairement qu’il est illégal de discriminer les personnes avec un handicap et qu’elles doivent avoir un accès égal à tous les services fournis par le gouvernement, les entreprises et d’autres organisations.
  2. C’est un droit: la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées, signée par 161 pays, reconnaît l’obligation de « promouvoir l’accès des personnes handicapées aux nouvelles technologies et systèmes d’informations et de communication, y compris Internet».³
  3. Il profite aux entreprises: aux États-Unis seulement, il y a plus de 60 millions de personnes avec limitations fonctionnelles qui ont des milliards de dollars en pouvoir d’achat. Si les ces personnes ne peuvent pas utiliser votre site Web, elles se tourneront rapidement vers le site Web d’un concurrent.

Même si vous n’êtes pas préoccupé par les activités de ces consommateurs, vous pourriez être surpris d’apprendre que la conformité aux WCAG peut offrir d’autres avantages financiers.4 Selon le « Web Accessibility Initiative (WAI) », la suppression des barrières de votre site peut avoir comme effet un impact positif sur votre entreprise. Par exemple, il peut améliorer votre classement dans les résultats de recherche, augmenter la fonctionnalité de votre site Web pour d’autres groupes, tels que la génération de baby-boomers vieillissants, et réduire vos coûts dans des domaines tels que le support technique.

La prise en charge de l’accessibilité fait également une impression positive sur vos clients, même ceux sans handicap. Si votre site Web a une cote WCAG de niveau AA ou AAA, vous devez en informer votre public. Le bouche-à-oreille positif autour d’une organisation orientée vers l’accessibilité ne peut que vous aider!

Pourquoi les directives d’accessibilité du contenu Web sont-elles importantes?

Ces lignes directrices éliminent les hypothèses sur l’accessibilité. Parce qu’elles existent, les organisations peuvent bénéficier d’une aide experte à chaque étape du processus afin de rendre leurs sites Web utilisables par tout le monde, quelles que soient leurs capacités. Imaginez que vous lanciez votre site Web aujourd’hui et disiez: « Je dois m’assurer que toutes les personnes handicapées peuvent l’utiliser. 

Il n’y a aucun moyen que vous puissiez surmonter vous-même toutes les barrières à l’accessibilité. Vous connaissez peut-être quelques d’obstacles tels que les couleurs qui ne fonctionnent pas pour les personnes daltoniennes ou que le contenu vidéo nécessite des sous-titres pour les personnes ayant des difficultés d’audition. De nombreux obstacles sont complètement invisibles pour quiconque ne les connaît pas. Le WCAG élimine les conjectures de la suppression des barrières: il vous permet de savoir quelles barrières existent.

Même avec tous les outils et directives disponibles, la plupart des sites Web contiennent des obstacles. Selon le Business Disability Forum basé au Royaume-Uni, 70% des sites Web que l’entreprise examine pour l’accessibilité échouent au test. Les WCAG 2.0 et 2.1 aident les organisations à s’assurer que chaque élément de leur site Web ou de leur application est accessible aux personnes ayant une dextérité limitée dans leurs mains, ayant une déficience visuelle ou auditive, se connectant en ligne à l’aide d’appareils fonctionnels, et bien plus encore.

Validateur WCAG

Le W3C a plus à offrir que de simples directives Web. Il possède également une liste d’outils d’évaluation de l’accessibilité du Web5. La liste des outils est une grande collection de plus de 100 vérificateurs en ligne de diverses organisations qui vous permettent d’exécuter votre site Web à travers des tests automatisés de conformité à la section 508 {link}. Certains outils plongent dans les documents numériques et testent l’accessibilité des PDF {link}. La liste d’outils comprend également des vérificateurs de contraste WCAG. Les contrôleurs visent la conformité WCAG 2.0 ou 2.1.

Gardez à l’esprit que, même si ces outils en ligne sont utiles, ils ne détectent pas toutes les violations. Seul un partenaire d’accessibilité qualifié qui propose des tests manuels et fonctionnels peut découvrir tous les problèmes d’accessibilité, vous fournir une liste de contrôle des solutions de correction des contenus Web {link} et vous aider à remplir votre engagement de répondre aux besoins de tous les visiteurs de votre site Web.

Découvrez comment notre plate-forme d’accessibilité en tant que service peut vous aider à garantir la conformité aux WCAG en vous connectant avec l’équipe d’accessibilité eSSENTIAL dès aujourd’hui {link}.

Références

  1. Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.0. W3C Recommendation 11 December 2008.
  2. Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.1 W3C, 2018
  3. Convention on the Rights of Persons with Disabilities. United Nations.
  4. Financial Factors in Developing a Web Accessibility Business Case for Your Organization. Web Accessibility Initiative.
  5. Web Accessibility Evaluation Tools List. Web Accessibility Initiative.

Back to Top